Tous mordus de foot

Pour réunir toutes les sensibilités politiques, le football.

On a beau être homme politique, on n'est pas moins homme tout court...

Lors de la 16e Coupe du monde de football, organisée en France en 1998, les parlementaires helvétiques se montrent parfois dissipés.

Difficile en effet de concilier le rythme de la session et celui des rencontres sportives. A l'heure des grands matchs, dans la salle des pas perdus, les exploits  des joueurs ont au moins le mérite de rassembler toutes les sensibilités politiques. Le sujet du TJ.

  • Journaliste: Alain Hertig