Viviane Forrester

Viviane Forrester au forum de Davos.

En 1998, l'écrivaine française Viviane Forrester ne craint pas d'affronter ceux qu'elle a vertement dénoncés dans son essai L'horreur économique, publié en 1996. L'écrivaine est en effet invitée au Forum économique de Davos.

Dans le milieu feutré des décideurs et experts économiques, celle qui critique férocement l'ultralibéralisme persiste et signe. Contre ce qu'elle appelle "la logique unique".

Le reportage du Télé Journal à Davos.

Viviane Forrester, née Viviane Dreyfus en 1925 à Paris, est une écrivaine, romancière, critique littéraire et essayiste française.

D’abord romancière, elle publie son premier roman Ainsi des exilés en 1970, d’autres comme Vestiges, Le grand festin, Les Allées cavalières, L’œil de la nuit, suivront et lui vaudront un grand succès. Elle a reçu le prix Femina de l’essai pour son ouvrage Van Gogh ou l’enterrement dans les blés  (1983) et sa biographie de Virginia Woolf (2009)  a été récompensée du prix Goncourt de la biographie.

Femme de convictions, Viviane Forrester a acquis une renommée internationale en publiant en 1996 L’horreur économique, un essai devenu un best-seller qui dénonce avec force le capitalisme sauvage. Elle a compté également au nombre des membres fondateurs du collectif altermondialiste Attac en 1998.

Poursuivant son travail, Viviane Forrester préparait La Promesse du pire, une suite à son essai contre l'ultralibéralisme. Laissant son travail inachevé, elle est décédée le 30 avril 2013 à l’âge de 87 ans.

  • Journaliste: Madeleine Von Holzen