Johann Schneider-Ammann

Johann Schneider-Ammann

En 2010, la Suisse attend beaucoup de ce capitaine d'industrie qui pourrait être candidat au Conseil fédéral.

A l'annonce de la démission de Hans-Rudolph Merz de sa charge de conseiller fédéral, on envisage deux papables à sa succession: la brillante politicienne saint-galloise Karin Keller-Sutter et l'entrepreneur Johann Schneider-Amman. Pour beaucoup Johann Schneider-Ammann est donné favori: son profil d'entrepreneur solide paraît une bénédiction pour l'économie suisse.

Le portrait d'un homme solide tracé par Pierre Nebel dans Le Journal du 7 août 2010.

  • Journaliste: Pierre Nebel