Bombes à retardement

Trois mille tonnes d'obus au fond du gouffre de Jardel

En 2010 la mortalité des poissons du Doubs augmente de manière alarmante. Début 2011, celle-ci est officiellement attribuée à un champignon.

Mais la mort de la rivière relève probablement de multiples facteurs. Outre les variations de niveaux causées par l'exploitation hydroélectrique, la piste du gouffre de Jardel, pollué par le dépôt de plus de 3'000 tonnes d'obus de la première guerre mondiale, est sérieusement étudiée.

Enquête sur une véritable bombe à retardement...

  • Journalistes: Sergio Villarmarzo et Thierry Clémence