10 ans avec Armin

Le chef d'orchestre Armin Jordan en 1974.

«Armin, ce qui est rare parmi les chefs, aime la musique...»

Remarque surprenante du pianiste et... chef d'orchestre Christian Zacharias. C'est pourtant bien le sentiment qui prédomine lorsque s'éclaire le visage d'Armin Jordan écoutant le pianiste tout en l'accompagnant avec l'orchestre.

Dix ans à la tête de l'Orchestre de la Suisse romande, pour le chef, c'est dix ans de vie commune, de partage et de construction d'une identité sonore.

Son but n'est pas d'en faire le meilleur orchestre du monde, mais de faire le son "qui me plaît à moi, et s'il plaît aux autres, tant mieux". Cette vision que Armin Jordan a de l'OSR, il a su la faire partager au public romand, et  -comme le démontrent les succès obtenus au disque et durant les tournées- au public international également.

Armin Jordan est né en 1932 à Lucerne. Sa carrière débute comme chef assistant au Théâtre de Bienne et Soleure, qu'il dirige dès 1961. Puis, tour à tour, il devient le premier chef de l'Opéra de Zurich en 1963 et directeur musical du Théâtre de Saint-Gall entre 1968 et 1971. C'est certainement à Bâle qu'il a connu sa plus belle idylle artistique, comme directeur du Théâtre de la Ville entre 1971 et 1989.

Parallèlement, de 1973 à 1985, Armin Jordan fut directeur artistique et chef de l'Orchestre de Chambre de Lausanne, avec lequel il a beaucoup enregistré et entrepris plusieurs tournées. Directeur artistique de l'OSR de 1985 à 1997, Armin Jordan est le premier chef suisse à avoir occupé cette fonction après le départ d'Ernest Ansermet en 1968. Avec lui, l'OSR multiplie les tournées et les concerts dans le monde.

Entre 1986 et 1992, Paris a obtenu ses faveurs, comme chef d'orchestre invité de l'Ensemble Orchestral de Paris. Armin Jordan laisse de nombreux disques. Il a notamment dirigé des enregistrements avec l'OSR mais aussi avec l'Orchestre National de l'Opéra de Monte-Carlo, l'Orchestre Symphonique de Bâle, avec le Nouvel Orchestre Philharmonique de Radio France et avec l'Orchestre National de France. Il s'est éteint à Bâle, le 20 septembre 2006.

  • Journaliste: Laurence Mermoud