Réagir à l'exode

Dépeuplement des villages?  Les réponses d'un économiste valaisan.

En avril 1967, au moment où l'agriculture fait place à l'industrie en Valais et où l'exode rural menace les vallées, l'émission Horizons recueille le point de vue d'un économiste et d'un président de commune.

Henri Roh, fondateur et directeur de la Société valaisanne de recherches économiques et sociales, est un observateur avisé de la réalité du canton et l'un des précurseurs de la promotion économique.

Il développe une analyse pertinente sur les questions d'industrialisation et sur les problèmes de main-d'oeuvre. Le chercheur détaille les ressorts de l'exode rural qui tiennent autant au désir d'un meilleur revenu qu'au besoin d'anonymat qui délivre de la contrainte sociale les habitants des petites communautés montagnardes.

Rémi Theytaz, le président d'Ayer, explique pour sa part de quelle manière sa commune lutte contre le départ des jeunes.

Henri Roh, né le 11 mars 1917 à Vétroz et décédé le 3 juin 1979 à Conthey en Valais, est un économiste valaisan. Après l'obtention d'un diplôme de commerce à Sion, il poursuit ses études à Genève puis à Paris, où il reçoit le titre de docteur en droit de la Sorbonne en 1958.

De retour en Suisse, il devient professeur de sciences commerciales au collège de Sion et en 1951 fonde la Société valaisanne de recherches économiques et sociales dont il sera le directeur. Précurseur de la promotion économique du canton, favorable à l'industrialisation et désireux de lutter contre l'exode rural, il prône l'installation des industries dans les villages. A son initiative, le Valais adopte le 24 juin 1943 une loi sur le développement industriel.

  • Journaliste: Armand Caviezel