Les légumes bio

Peut-on faire confiance à ces produits cultivés sans engrais?

Albin Salamin, web éditeur du site des archives, a retenu ce document de l'émission Horizons diffusée le 9 mars 1969.

«De nouveaux magasins s'ouvrent pour commercialiser des produits naturels, biologiquement purs, sans engrais ni pesticides. Mais au début des années 70, les consommateurs se demandent quelle valeur donner à ces produits soi -disant plus sains. Les laboratoires d'analyse cantonaux sont mis à contribution et de l'aveu même des chimistes les connaissances dans ce domaine sont encore faibles.

La société est pleine de paradoxe: pour satisfaire le consommateur qui veut des légumes et des fruits parfaits, le producteur doit bel et bien utiliser des engrais et des pesticides. Il le fait donc en respectant les normes de toxicité édictées par les autorités qui contrôlent également la production naturelle.

Avec le recul des années, nous nous rendons compte de l'évolution de l'agriculture. La mondialisation a notamment favorisé l'emploi d'engrais et de pesticides dans des pays où les normes sanitaires sont bien différentes des nôtres.

La demande pour une agriculture plus «naturelle» avec des légumes et de fruits moins traités augmente de jour en jour. Reste aujourd'hui la grande question des OGM. Comme autrefois, nos autorités, nos chimistes et nos biologistes disent que cela est sûr, sans danger pour l'être humain, mais quelles garanties pouvons-nous avoir?

Vérité d'aujourd'hui, mais demain?»

  • Journaliste: Jacques Laedermann et Marie-Madeleine Brumagne