Alambics en pays vaudois

Installation ambulante de distillation.

Monsieur Kupfer est distillateur dans le canton de Vaud depuis 1932. Dans cette édition de l'émission Horizons campagnards du 20 octobre 1965, il répond aux questions du journaliste Jean-François Nicod.

En 1965, ils sont une soixantaine à exercer cette profession dans le canton. La production la plus courante est la distillerie dite «à façon», c’est-à-dire réalisée dans des installations ambulantes pour le compte des particuliers. Les paysans sont les plus gros et les plus importants producteurs d’eau-de-vie en Suisse. S’ils détiennent l’autorisation requise, ils peuvent jouer les bouilleurs de cru sans payer d’impôts.

Mais les temps changent: aux dires de Monsieur Kupfer, la Régie fédérale des alcools impose des restrictions de plus en plus drastiques en matière de production. Pourtant, avec une consommation moyenne de quatre litres et demi par an, les citoyens suisses sont loin de bouder les eaux-de-vie.

  • Journaliste: Jean-François Nicod