James Schwarzenbach

James Schwarzenbach.

Dans l'émission En direct avec d'octobre 1973, Gaston Nicole et Claude Torracinta s'entretiennent avec James Schwarzenbach. Défini uniquement par ses opinions sur les étrangers, cet homme devenu un politicien de premier plan au niveau fédéral demeure un inconnu. Cette longue interview a pour dessein de révéler qui est James Schwarzenbach.

Schwarzenbach évoque sa carrière d'historien, confie ses goûts littéraires, dévoile sa quête spirituelle. Il parle de son travail d'éditeur et des principes qui ont sous-tendu toute son action: il est profondément anticommuniste mais opposé au fascisme. Il se défend d'être xénophobe et rejette l'accusation d'avoir ouvert les vannes au racisme latent des Suisses. Un homme tout en nuances et par là même redoutable pour ses adversaires politiques.

James Schwarzenbach est né le 5 août 1911. Issu d'une famille de la haute bourgeoisie de Zurich, il étudie l'histoire à Zurich, Paris et à Fribourg où il obtient son doctorat. Dès 1947, il dirige les éditions Thomas à Zurich. Il collabore ensuite à divers journaux et publie plusieurs ouvrages historiques et biographiques, notamment sur François Mauriac.

En 1967, il est le seul élu de l'Action nationale et lance une initiative contre l'emprise étrangère qui est rejetée le 7 juin 1970 par 654 844 voix (54%) contre 557 517 (46%). L'ensemble des partis politiques, les associations patronales et syndicales et tous les corps constitués étaient contre cette initiative. Aux élections de 1971, sept militants de son Mouvement républicain sont élus au Conseil national ainsi que quatre membres de l'Action nationale avec laquelle il prend ses distances. Il siège au Conseil national jusqu'en mars 1979 et se retire ensuite à Saint-Moritz. Il meurt le 27 octobre 1994.

  • Journalistes: Gaston Nicole et Claude Torracinta
    Réalisateur: Catherine Borel