Philippe de Weck

Il fut le seul Romand à diriger l'Union de banques suisses (UBS).

En juin 1975, Philippe de Weck participe à l'émission En direct avec… conduite par Gaston Nicole. Face à ses interlocuteurs, il évoque l'importance de la place financière suisse et le rôle du secret bancaire.

Figure de la finance helvétique des années 60 à 80, Philippe de Weck fut le seul Romand à avoir présidé l'Union de banques suisses (UBS).

Philippe de Weck est né à Fribourg en 1919 dans un milieu catholique. Après ses études de droit à l'Université de Fribourg, il devient l'un des associés de la banque Weck-Aeby qui sera reprise par l'Union de banques suisses en 1954.

Entre 1966 et 1976, il occupe le poste de directeur général de l'UBS. Puis préside son conseil d'administration jusqu'en 1980. Il est d'ailleurs le seul Romand à avoir occupé ce poste. Entre 1982 et 1985, Philippe de Weck participe au groupe d'experts internationaux qui analysent le fonctionnement de la banque du Vatican après le scandale Ambrosiano.

Il a été membre du conseil d'administration de Nestlé, de 1973 à 1991, et présida la Société générale de surveillance. Il s'est éteint le 11 décembre 2009.

  • Journaliste: Gaston Nicole
    Réalisateur: Jean-Marcel Schorderet