Le pain de l'an

La fabrication du pain aux Arlaches, un moment de fête.

Le Pain de l’an, un labeur pénible mais aussi une fête villageoise. En janvier 1976, aux Arlaches, un petit village valaisan du Val Ferret, jour et nuit pendant une dizaine de jours, la population tout entière se réunit pour fabriquer et cuire dans l’antique four banal des tonnes de pain.

Ce sujet  découpé en deux parties est malheureusement partiellement muet.

  • Journaliste: François Dayer