Henri Salvador et le music-hall

Henri Salvador et le music-hall [RTS]
  • Musique et variétés
  • Vidéo 2 min.

3 mai 1972

Courrier Romand

Essentiellement connu comme chanteur fantaisiste, Henri Salvador rappelle dans cette courte interview qu'un show de variétés ne s'improvise pas. Mettre en place un spectacle demande des mois de préparation, car chaque chanson est une oeuvre qu'il faut amener, présenter et mettre en valeur. Et rien n'est plus difficile que de faire rire !

Henri Salvador naît à Cayenne, en Guyane française, le 18 juillet 1917. C'est à l'age de 12 ans qu'il débarque du paquebot «Pérou» dans le port du Havre le 16 août 1929 en compagnie de toute sa famille. De décembre 1941 à décembre 1945, il fait partie de l'orchestre de Ray Ventura lors de son séjour en Amérique du Sud. Il y exerce ses talents de guitariste-chanteur et de comique avec une imitation de Popeye.

Par la suite, devenu chanteur, Henri Salvador fit toujours en sorte de combiner sur ses albums chansons très fantaisistes et chansons douces, bien que le grand public se montre plus enthousiaste sur les premières, où il régnait sans partage, tandis que la concurrence était sévère dans le domaine des secondes (André Claveau, Georges Ulmer, etc.).

Sous le pseudonyme d'Henry Cording, il chante, en 1956, des morceaux de rock'n'roll en français écrits par Boris Vian et composés par Michel Legrand et par lui-même (Rock hoquet). Parallèlement il enregistre un 45-tours à la guitare jazz intitulé Salvador plays the blues.

Henri Salvador fut parolier pour de nombreux artistes, notamment pour Régine ou Sheila. Il a fait connaître au grand public Keren Ann et Art Mengo. Il a sorti en 2006 un album intitulé D'abord.

Henri Salvador s'est également prêté au doublage de films d'animation, en prêtant sa voix en 1990 au crabe Sébastien dans La Petite Sirène, des Studios Disney. Il meurt à Paris le 13 février 2008.