Carte postale

Cannes au temps du festival, 1961.

Chaque année au mois de mai, la ville de Cannes devient la Mecque du cinéma international. Au-delà des images de cartes postales, la réalité n'est pas la même pour tout le monde. D'un côté les acteurs, les réalisateurs, les producteurs et leurs amis fortunés, qui occupent les hôtels de luxe et s'amusent dans les fêtes cinq étoiles. De l'autre, la population locale, qui certes ne boude pas son plaisir, mais se contente souvent de regarder les stars de loin.

En mai 1961, Continents sans visa est allé prendre le pouls d'une ville devenue pour quelques jours la capitale mondiale du 7e art.

  • Journaliste: François Enderlin
    Réalisateur: Gilles Bovay