Macao portugais

Macao entre Salazar et Mao

En 1966, Continents sans visa présente Macau, ou Macao, qui fut pendant plus de 400 ans une colonie portugaise. Territoire minuscule de 15 km2 densément peuplé, surtout de Chinois d'ailleurs, elle subsiste dans une "coexistence pacifique" tacite avec la Chine de Mao.

Quelques soldats, les monuments, des statues, mais surtout le clergé catholique: la présence portugaise est marquée. Pourtant Macao est surtout chinoise de par sa culture et sa population... et se révèle un monde fragile, une anomalie temporaire. Non reconnue par la Chine, mais tolérée pour le "business" qu'elle permet, l'enclave vit au rythme du commerce et surtout du jeu. Deux domaines qui échappent aux colons... Et qui préfigurent la fin de la mainmise coloniale.

Rétrocédée à la Chine le 20 décembre 1999, Macao aura été la dernière colonie européenne en Asie.

  • Réalisateur: Pierre Mignot