Gulliver

Les Suisses seraient-ils trop conformistes? La question dérange.

L’Exposition nationale de Lausanne est un lieu d’affrontement entre une vision rassurante et conformiste de la Suisse et un désir de questionner et de remettre en question les valeurs nationales.

A côté de pavillons très traditionnels, comme ceux des secteurs Terre et forêts, Industrie et artisanat, ou encore le Hérisson de l’armée suisse, d’autres constructions et mises en scènes interpellent et dérangent. C’est le cas de la Voie Suisse, qui va susciter son lot de polémiques.

Par le biais du personnage de Gulliver, le metteur en scène Charles Apothéloz propose aux visiteurs un questionnaire dont le dépouillement devrait livrer un reflet des mentalités suisses. 580000 personnes répondent aux questions, mais le Conseil fédéral va exiger la suppression de certaines d'entre elles et interdire toute publication découlant du sondage. 

Cet extrait de l’émission Continents sans visa du 1er octobre 1964 revient sur ce qui est devenu «l’affaire Gulliver».

  • Journaliste: Jean-Pierre Goretta
    Réalisateur: Jean-Jacques Lagrange