Le toit du monde

Des Suisses tentent de moderniser le Népal, Etat archaïque.
  • Autres pays et peuples
  • Vidéo 26 min.

30 avril 1964

Continents sans visa

Au tournant des années 60, le Népal tente de se confronter aux exigences de la modernité. Mais le pays est marqué par ses traditions religieuses. Des Suisses tentent d'apporter leur concours à la transformation du pays. En 1964, Continents sans visa les a rencontrés.



En 1947, le conflit latent entre le roi du Népal et son premier ministre éclata lorsque l'Inde, devenue indépendante, chercha à imposer sa tutelle sur le pays. Le roi Tribhuvana Bir Bikram se réfugia à Dehli, où il fomenta un coup d'Etat qui lui permit d'instaurer une monarchie constitutionnelle et d'évincer son ancien premier ministre. En 1955, son fils lui succéda et rétablit, dès 1962, une partie des prérogatives du souverain.


L'autoritarisme du régime conduisit à de violences émeutes en 1979. Depuis 1990, et à part une courte période entre 1994 et 1995 où les communistes constituèrent un gouvernement minoritaire, le parti du Congrès a dirigé le pays.


Depuis 1996, le pays est marqué par une insurrection maoïste. En juin 2001, le roi fut assassiné par son fils, ainsi que les autres membres de la famille royale. Son frère, Gyanendra, lui a succédé. Il a considérablement durci le régime, s'emparant de tous les pouvoirs en 2005 et luttant toujours contre les insurgés maoïstes.