La marche pacifique

Protester contre la course à l'armement par une marche pacifique.

Une marche pour la paix, entre Lausanne et Genève. En pleine période de Guerre froide, et alors que la course à l'armement semble sans fin, des manifestants expriment leur inquiétude et leur envie d'un monde pacifié, sans armes nucléaires. Parmi eux, le conseiller d'Etat socialiste genevois André Chavanne. Cette manifestation se tient deux semaines après l'échec de la seconde initiative atomique (62,2%), lancée par les socialistes, qui demandait que le peuple ait le droit de se prononcer sur l'équipement de l'armée suisse en armes atomiques. En 1962, le mouvement suisse contre l'armement atomique demandait que la Suisse renonce à s'équiper de la bombe atomique. 55,6% des Suisses rejetèrent cette initiative.

Ce reportage de Continents sans visa débute avec des images d'archives du bombardement d'Hiroshima, comme pour mieux appuyer les risques que la planète encoure avec l'arme atomique.

  • Journaliste: Guy Ackermann
    Réalisateur: François Bardet