La chasse aux nazis

A Würzburg, le passé de notables refait surface.

En 1964, dans la ville de Würzburg, un médecin n'hésite pas à parler de l'implication de notables dans le régime nazi. Le scandale est lancé dans une Allemagne qui peine à s'affranchir de son passé. Continents sans visa s'est intéressé à cette délicate question de la dénazification de l'Allemagne. Parmi les témoins rencontrés, Simon Wiesenthal, le chasseur de criminels de guerre, qui a permis entre autres la condamnation de Karl Silberbauer, officier de la Gestapo responsable de l'arrestation d'Anne Frank, à Amsterdam, le 4 août 1944.

Grâce au travail méticuleux et obstiné de Simon Wiesenthal, plus d'un millier de criminels nazis ont été traduits en justice, parmi lesquels Adolf Eichmann, un des principaux instigateurs de la Solution finale qui s'était réfugié en Argentine. Il fut enlevé en 1960 par les services secrets israéliens puis condamné à mort à l'issue de son procès à Tel-Aviv.

En 1977, Simon Wiesenthal crée à Vienne le centre portant son nom et consacré à la lutte contre le fanatisme, l'antisémitisme, le racisme et l'intolérance.

  • Journaliste: Georges Kleinmann
    Réalisateur: Pierre Koralnik