L'amour bientôt...

Le docteur Bugnon parle de sexualité aux adolescents en 1968.

En 1968, Alain Tanner suit un médecin de campagne, le Docteur Bugnon. Père de cinq enfants, il joue un rôle clé dans la communauté, officiant comme médecin mais aussi comme directeur de chorale et éducateur. C'est aux garçons seuls – la mixité n'est pas encore de mise – réunis dans une classe que le docteur parle d'amour afin que ces adolescents n'imaginent pas, sur cette question délicate qu'ils vont bientôt découvrir, que les adultes se comportent «comme des bêtes».

Cette éducation sexuelle (on devine par ailleurs les dessins à la craie au tableau noir), le Docteur Bugnon la fait avec franchise et retenue. Quant à Alain Tanner, il a la délicatesse de se mettre en retrait pour mieux saisir ces visages de jeunes hommes sur lesquels se lit un mélange touchant de curiosité, de gêne, d'inquiétude aussi bien que d'envie.

  • Réalisateur: Alain Tanner