Comment survivre?

Voilà plus de 30 ans que les subventions sont menacées.

En 2005, la Confédération, par souci d'économie, veut réduire voire supprimer ses subventions pour les lignes ferroviaires trop déficitaires. Le Aigle – Sépey – Diablerets est menacé dans l'immédiat. Une solution cantonale doit être trouvée. Pour les habitants de ces régions, il est incompréhensible de supprimer le train pour favoriser les voitures ou le bus, plus polluants.

Depuis 1999, le Aigle-Sépey-Diablerets a fusionné avec les autres compagnies de chemin de fer à voie étroite que sont le Aigle-Leysin, le Aigle-Ollon-Monthey-Champéry et le Bex-Villars-Bretaye.

  • Journaliste: Anne de Castello
    Réalisateur: Wilfred Rebetez