Henri Chammartin

Henri Chammartin

C'est un des grands maîtres du dressage helvétique. Henri Chammartin, sergent-major au Dépôt fédéral des chevaux de l'armée, prend la route des Jeux olympiques de Tokyo avec un brillant palmarès en équipe (une médaille d'argent à Helsinki en 1952 et une médaille de bronze en 1956 à Stockholm). Mais c'est bien en terre nippone qu'il atteindra le sacre de sa carrière : la victoire en dressage individuel, unique médaille d'or suisse de ces Jeux.

Dans cet interview réalisée à son retour de Tokyo en novembre 1964, Henri Chammartin évoque deux chevaux de légende : Wörmann et Wolfdietrich. C'est avec le premier qu'il a conquis sa médaille d'or. Avec le second, il gravira encore la deuxième marche du podium en dressage par équipe aux JO de Mexico en 1968.

L'intégral de ce reportage est disponible en lien.

  • Commentaire: Georges Kleinmann