La Crèche de l'Amitié

La crèche de l'Amitié en 1963.

La vie moderne des années 1960 contraint les mères de famille à travailler quotidiennement, à l'usine ou au bureau.

La situation est encore plus accentuée dans la ville industrielle de la Chaux-de-Fonds, où la Crèche de l'Amitié accueille depuis 1877 déjà de jeunes enfants âgés de six semaines à six ans. Carrefour visite en 1963 la garderie, fréquentée chaque jour par 50 à 60 enfants. Une journée à la crèche coûte alors aux parents 3 francs par enfant!

La Crèche privée de l'Amitié est ouverte en 1877 par la Loge maçonnique "L'Amitié" pour venir en aide aux enfants des familles pauvres. Le succès rencontré par l'institution entraîne au fil des ans la construction de plusieurs bâtiments et l'ouverture d'une deuxième crèche. Les 2 établissements accueillent jusqu'à 200 enfants par jour entre 1911 et 1916. Un seul subsistera toutefois aux déficits des premières années de guerre. La fondation Jules Ducommun-Robert est créée par testament en 1924 pour soutenir la Crèche. Elle est reconnue indispensable à la ville par la commune en 1989 et subventionnée au niveau cantonal depuis 2002. En 2013, la structure accueille des enfants de tout le canton de Neuchâtel.