La Venoge en feu

Une nappe de mazout prend feu sur les rives de la belle Venoge.

Le 21 juin 1967, une nappe d'hydrocarbure se déverse accidentellement dans la Venoge. Alors que les hommes s'emploient à nettoyer la rivière, le mazout resté dans l'eau s'embrase instantanément.

Monsieur Massard témoigne : il était sur les lieux au moment des faits et s'est efforcé de protéger les berges avant l'arrivée des pompiers. Constat en images des importants dégâts survenus la veille.