Jean-Jacques Pauvert

L'éditeur s'exprime sur la censure des livres en France.

Comment se manifeste la censure des livres en France? A la veille de Mai 68, Catherine Charbon interroge l'éditeur Jean-Jacques Pauvert qui a subi plusieurs procès pour avoir publié des livres interdits, notamment l'œuvre du marquis de Sade. On s'en doute, la censure en France à la fin des années 60 est plus subtile qu'autrefois.

C'est en 1945 que Jean-Jacques Pauvert a débuté sa carrière d'éditeur en publiant Sartre, Montherlant, Léautaud, Flaubert aux éditions Palimugre. Deux ans plus tard, il se lance dans l'édition intégrale de L'histoire de Juliette, du Marquis de Sade, et poursuit la publication de l'ensemble de son œuvre. Il est alors surveillé par la police et son procès intenté par le Ministère public contre la publication de certaines œuvres de Sade débute le 15 décembre 1956. L'affaire Sade, dans laquel Pauvert est défendu par Maître Maurice Garçon, s'achèvera le 12 mars 1958: les magistrats placeront les œuvres incriminées dans les publications interdites à la jeunesse.

En 1954, il publie Histoire d'O sous le pseudonyme de Pauline Réage avec une préface de Jean Paulhan. Cet ouvrage est de la plume de Dominique Aury, collaboratrice de Jean Paulhan chez Gallimard. Jean-Jacques Pauvert publie notamment Georges Bataille et André Breton. On lui doit la réédition du grand dictionnaire de la langue française, le Littré.

  • Journaliste: Catherine Charbon