Régine

Régine est l'invitée des archives de la TSR. Retour en 1966.
  • Culture et arts
  • Vidéo 4 min.

9 novembre 1966

Carrefour



Une grande dame, Régine. Un astre des nuits parisiennes qui a fréquenté un milieu exceptionnel d'artistes, d'écrivains et de chanteurs, d'hommes politiques aussi, de milliardaires et de sportifs… Françoise Sagan était sa meilleure amie; Serge Gainsbourg lui a composé ses plus belles chansons. Régine, une femme issue d'un milieu simple qui, à force de travail et d'audace, a su conquérir le monde de la nuit sans perdre sa gouaille et son sens inné des relations humaines. Elle en parle avec franchise dans son dernier livre, «Moi, mes histoires», paru aux Editions du Rocher. Régine est l'invitée du site des archives, et nous lui avons présenté cet extrait de 1966 où, pour l'émission «Carrefour», elle chantait «Les petits papiers», une chanson écrite par Serge Gainsbourg.


Régine: «C'est étrange de se voir comme ça, il y a quarante ans. C'est fou comme je parlais plus lentement alors, avec ce petit ton snob… et j'avais la voix moins rauque qu'aujourd'hui. On a vraiment l'impression que je fais attention à mon langage. Ce sont mes premiers pas à la télévision, j'étais traqueuse, ça se sent.
Gainsbourg venait d'écrire «Les petits papiers». Je lui avais dit que sa plus belle chanson c'était «La Javanaise». Il m'avait répondu que non, pour lui, c'était «Les petits papiers».
J'ai toujours aimé les gens brillants. Gainsbourg était de ceux-là. Il avait des qualités extraordinaires et nous nous entendions très bien. Nous étions proches l'un de l'autre. J'aimais l'homme sensible, fin, cultivé, j'aimais l'artiste. Mais je n'aimais pas quand il se donnait en spectacle avec son personnage de Gainsbarre.»




Régine, de son vrai nom Régina Zylberberg, est née le 26 décembre 1929 à Etterbeck, en Belgique. Fille d'un cafetier restaurateur, elle fera toutes ses études dans des collèges privés à Aix-en-Provence, Lyon et Paris.


Régine a d'abord été animatrice de nombreux cabarets en France et dans le monde, dont «Chez Régine» à Paris. Elle s'est également imposée comme chanteuse. On lui doit notamment «La Grande Zoa», «Les petits papiers», «Patchouli-Chinchilla», «Azoy» etc. Elle a aussi joué au cinéma dans «Sortie de secours», «le Train» et «les Ripoux».


Elle est aussi présidente de l'association SOS Drogue international. Elle a reçu la décoration du Chevalier des Arts et des Lettres, ainsi que le Ruban rouge de la chanson française.