Carrefour 11.12.68

Le 12 décembre 1602, une date historique pour Genève.

L'intégrale de l'émission Carrefour du 11 décembre 1968.

Sujet Edition spéciale sur l'Escalade: La compagnie 1602. les préparatifs de la commémoration, le cortège, des documents historiques, les vestiges de la vieille ville de Genève – La cérémonie de clôture.

L'Escalade, célébrée dans la nuit du 11 au 12 décembre à Genève, marque la victoire de la ville sur les troupes du duc de Savoie Charles-Emmanuel Ier à l'occasion de l'attaque savoyarde lancé cette nuit de décembre 1602 (selon le calendrier julien). Le nom escalade évoque la tentative d'escalade par les Savoyards des murailles de la ville au moyen d'échelles.

Les festivités ont lieu le 12 décembre et les enfants se déguisent pour l'occasion et interprêtent la chanson Ah ! La Belle Escalade. La population se déguise aussi pour participer à la multitude de soirées qui sont organisées en marge des évènements officiels qui se déroulent le week-end le plus proche de cette date historique du 12 décembre.

Selon la légende, c'est la mère Rayaume qui versa sa soupe chaude par la fenêtre sur les soldats savoyards durant cette fameuse nuit. De nos jours, cette marmite symbolique est faite en chocolat et remplie de légumes en massepin. La marmite est traditionnellement brisée après la récitation de la phrase rituelle «Ainsi périrent les ennemis de la République ! ».

Un grand cortège historique composé d'environ 800 participants en costumes d'époque, hallebardiers, arquebusiers, cavaliers défile le dimanche soir dans les rues de la Vieille Ville. C'est l'occasion de démonstration de tir de mousquet, de maniement de hallebarde ou de tirs au canon.

Remarquons qu'à cette occasion, l'étroit passage Monnetier est ouvert au public.