Michèle Morgan

Vacances de neige à Crans pour Michèle Morgan.
  • Cinéma
  • Vidéo 28 sec.

18 février 1966

Carrefour

Une beauté troublante, un regard énigmatique… une présence sans pareil à l'écran sous la conduite des plus grands réalisateurs. Michèle Morgan est une des actrices les plus emblématiques du cinéma français.

En février 1966, elle est à Crans-sur-Sierre avec son mari, le réalisateur Gérard Oury. Instants volés par l'équipe de Carrefour.

Le son de cet extrait est manquant, le commentaire ayant été fait en direct depuis une cabine lors de la diffusion de ce reportage.



Michèle Morgan est née le 29 février 1920 à Neuilly-sur-Seine. Ses débuts sont modestes. Elle commence comme figurante dans Mademoiselle Mozart. Le réalisateur français Marc Allégret qui lui donne sa chance avec Gribouille et c'est Marcel Carné qui en fait une star avec Quai des brumes en 1938.


Pendant la guerre, elle émigre aux Etats-Unis et tourne quelques films dont un avec le réalisateur américain Michael Curtiz Passage to Marseilles avec Humphrey Bogart comme partenaire.


A son retour, le triomphe de La symphonie pastorale montre qu'elle n'a pas été oubliée. Elle forme alors dans Fabiola un couple idéal avec Henri Vidal qu'elle épouse en 1950.


Grande dame du cinéma français, elle interprète durant quelque temps des héroïnes de l'histoire, de Marie-Antoinette à Jeanne d'Arc, puis est vouée à Landru et à quelques bandes de médiocre intérêt. En 1971, elle est présidente du jury du festival de Cannes.


Dès lors, la longue suite de films qu'elle va tourner en France la fera évoluer vers sa pleine maturité.


Aujourd'hui, l'actrice française se consacre à la peinture. Le peintre Kiesling lui donna ses premières leçons de dessin lors de son séjour à Hollywood entre 1941 et 1946.


Ouvrages :
Avec ces yeux-là / Michèle Morgan. 1977.