Trois incendies

Le préfet de la Gruyère en appelle à ne pas bloquer le numéro 18.

Le 2 mai 1966, Serge Hertzog, correspondant de la TSR dans le canton de Fribourg, interviewe le préfet de la Gruyère après les trois incendies qui ont frappé Bulle en moins de 24 heures. Est-ce un acte criminel? Une suite malheureuse? L'enquête est en cours. Et le préfet de profiter de son passage à l'antenne pour demander à la population à ne pas saturer le numéro d'appel des pompiers. En effet, à chaque incendie, des personnes composent le numéro 18 pour connaître le lieu du sinistre, bloquant ainsi la ligne et empêchant les pompiers bullois de demander du renfort!

Au début de ce document, le son est manquant, le commentaire ayant été fait en direct d'une cabine lors de sa diffusion à l'antenne.

  • Journaliste: Serge Hertzog