Convention de Genève

Centenaire de la signature de la Convention de Genève de 1864.

Le 22 août 1864 était signée à Genève une convention pour l'amélioration du sort des militaires blessés dans les armées en campagne. C'est la première Convention de Genève, d'autres suivront.

Cent ans plus tard, l'émission Carrefour consacre une émission spéciale à ce traité marquant le début du droit international humanitaire.

Le son est manquant au début de ce document, le commentaire ayant été fait en direct d'une cabine lors de sa diffusion à l'antenne.

Les quatre Conventions de Genève de 1949, les deux Protocoles additionnels de 1977 et le Protocole additionnel de 2005 constituent les piliers du droit international humanitaire. Aujourd'hui, tous les Etats du monde sont tenus au respect des quatre Conventions. En sa qualité d'Etat dépositaire, mais aussi en tant qu'Etat signataire des Conventions de Genève, la Suisse est appelée à assumer des obligations juridiques particulières.

Les Conventions de Genève sont destinées essentiellement à la protection des personnes qui ne participent pas aux hostilités ou qui ne prennent plus part aux combats, soit les civils et les prisonniers de guerre. Toute personne se trouvant à la merci de la partie adverse a en tout temps droit au respect de sa vie ainsi que de son intégrité physique et morale.