La première pierre

Le village valaisan est en fête : c'est le début de la prospérité.

Le 5 avril 1963, le village d'Isérables tout entier assiste à la pose de la première pierre de la fabrique d'orfèvrerie. Comme bien d'autres villages valaisans qui font à cette époque le choix de l'industrialisation pour survivre, le hameau, agrippé à la pente, voit dans cet événement les prémices de la prospérité.

La petite usine où travailleront de nombreuses femmes du village durant une quarantaine d'années a fermé dans les années 2000.