Marc Chagall

En Suisse pour voir l'accrochage d'une série de ses gravures.

Encouragé par le galeriste Gérarld Cramer, Marc Chagall a produit une série de monotypes qui sont exposés à Genève avec d'autres de ses gravures. Catherine Charbon l'interviewe avant son retour à Saint-Paul de Vence.

Marc Chagall est né le 7 juillet 1887 à Vitebsk, en Biélorussie, dans une famille juive très religieuse. Il étudie la peinture à Saint-Pétersbourg puis s'installe à Paris, de 1910 à 1913 où il rencontre Apollinaire, Cendrars, Modigliani, Soutine, Léger.

Il fait preuve d'une très totale liberté à l'égard de la figuration traditionnelle et des courants d'avant-garde en reconstruisant selon sa fantaisie un univers dans un processus de création analogue à celui des rêves. Il puise dans le folklore de son pays et ses souvenirs d'enfance des motifs qui jalonneront son oeuvre.

Nommé commissaire des Beaux-Arts de Vitebsk en 1917, Chagall crée une académie révolutionnaire en faisant appel à Lissitzky et à Malevitch avec lequel il entre par ailleurs en conflit.

En 1922, il s'initie à la gravure à Berlin avant de s'installer à nouveau en France. Après 1931, Chagall évolue vers une plus grande souplesse de composition, abandonnant toute référence à la perspective traditionnelle.

A son retour en France à la fin de la guerre, il traite de nombreux thèmes bibliques et conçoit, à la demande de Malraux, le plafond de l'Opéra de Paris en 1964.

Chagall demeure comme un créateur d'une imaginerie où l'effusion lyrique prévaut et où l'objet et la figure humaine jouent un rôle symbolique.

Il meurt le 28 mars 1985 à Saint-Paul de Vence.

  • Journaliste: Catherine Charbon