Rika Zaraï

Rika Zaraï chante: Sans connaître la musique.

Rika Zaraï chante Sans connaître la musique.

Rika Zaraï, nom d'épouse de Rika Gozman, (19 février 1938 à Jérusalem), est une chanteuse israélienne.

Casatschok, Sans chemise sans pantalon, Alors je chante, Michael, Palapapa et Tante Agathe comptent parmi les succès de cette artiste qui vendit plusieurs millions de disques, principalement à la fin des années 60 et durant la décennie suivante. Elle popularisa également en francophonie les classiques du répertoire israélien, tels que Hava Naguila, Yerushalayim shel zahav (Jérusalem ville d'or) et Hallelujah (Grand Prix Eurovision 1979).

Outre sa carrière musicale, Rika Zaraï s'est illustrée dans la promotion de la médecine par les plantes à partir des années 80. A tort ou à raison, ses prises de position dans ce domaine rencontrèrent de vives oppositions (notamment de la part des pharmaciens français) et firent l'objet de railleries dans les émissions humoristiques (notamment celles de Pierre Desproges et de Coluche).