Sacha Distel

Sacha Distel à sa descente d'avion à Cointrin.

Le 11 novembre 1965, le chanteur et comédien Sacha Distel est en tournée à Genève. Carrefour l'accueille à sa descente d'avion.

Le son de cet extrait est manquant. Sans doute le commentaire a-t-il était fait en direct depuis une cabine lors de sa diffusion à l'antenne.

Chanteur mais aussi acteur, Sacha Distel, qui est né le 29 janvier 1933 à Paris, fait ses début comme guitariste de jazz avant de se lancer dans la chanson au casino d'Alger. Couronné en 1959, par le Grand Prix de l'académie Charles-Cros, il débute à l'écran avec «Les Mordus». En 1962, il commence à animer une émission de variétés à la télévision: le «Sacha-show».

Il tourne notamment Claude Chabrol dans «Les septs péchés capitaux» (1961), Francis Rigaud dans «Nous irons à Deauville» (1962), Claude Lelouch dans «Le voyou» (1970) ou Philippe Labro dans «Sans mobile apparent» (1971).

Bel homme, séducteur félin, il aura une idylle avec Brigritte Bardot. En 1963, il épouse la skieuse Francine Bréaud qui lui donnera deux fils.

En 1985 il est victime d'un accident de la route à bord de sa Porsche avec Chantal Nobel, héroïne du feuilleton télé «Châteauvallon». Sacha Distel meurt le 22 juillet 2004.

Parmi ses chansons à succès, citons:

«Les scoubidous»

«La belle vie»

«Le soleil de ma vie»

«Toute la pluie tombe sur moi»