Jacques Brel

Dans les coulisses avec Jacques Brel, après un de ses concerts.

La vie d'artiste, le contact avec le public, la valeur de ses chansons… Jacques Brel porte un jugement sans concession sur ses exigences d'artiste.

Jacques Brel est né le 8 avril 1929 à Schaerbeek, en Belgique. Auteur, interprète, il a également été acteur et réalisateur. Marié en 1951 et père de deux filles, il compose ses premières chansons pour sa famille. En 1953, il sort un premier disque et monte à Paris où il rencontre Jacques Canetti, propriétaire du cabaret Les trois baudets. Commence alors pour lui les années de vaches maigres. En 1955, il s'installe à Montreuil avec sa famille. Petit à petit, il trouve son public. En 1957, son deuxième 33 tours reçoit le Grand prix de l'Académie Charles Cros et, l'année suivante, Jacques Brel rencontre le succès à l'Olympia. Il enchaîne alors les tournées, à un rythme très soutenu.

Le 16 mai 1967, il donne son dernier récital à Roubaix. Il se tourne vers le cinéma et joue le rôle d'un instituteur accusé à tort d'abus sexuel sur une élève dans Les risques du métier, un film d'André Cayatte. Deux ans plus tard, il joue dans Mon oncle Benjamin, aux côtes de Claude Jade dans le film d'Édouard Molinaro.

En 1974, il lâche tout et part en voilier avec Madly Bamy qu'il a rencontrée sur le tournage de L'aventure, c'est l'aventure, de Claude Lelouch. Il souffre d'un cancer des poumons et décide de se retirer dans les Iles Marquises. Pilote privé et propriétaire d'un bi-moteur, il y fait avion-taxi pour dépanner les habitants.

En 1977, il revient à Paris pour enregistrer son dernier album, probablement l'un des plus bouleversants puis retourne aux Marquises. Mais son cas s'aggrave et il est rapatrié en métropole. Il meurt 9 octobre 1978 à Bobigny. Jacques Brel est enterré au cimetière d'Atuona à Hiva Oa, dans l'archipel des îles Marquises, à côté de Paul Gauguin.