La rentrée scolaire

La profession de foi d'André Chavanne sur l'école.

Le 7 septembre 1965, André Chavanne, conseiller d'Etat en charge de l'Instruction publique dans le canton de Genève, adresse une véritable profession de foi sur la valeur de l'école.

Sa déclaration complète dure 14 minutes. Une prestation impensable à la télévision aujourd'hui.

André Chavanne est né en 1916. Après avoir décroché une licence en mathématiques, il enseigne à l'Ecole supérieure technique et aux Cours industriels du soir.

Il préside le parti socialiste genevois de 1957 à 1961, date à laquelle il entre au conseil d'Etat pour y siéger jusqu'en 1984.

Durant dix ans, de 1967 à 1977, il siège au Conseil national. Très populaire, André Chavanne défendit la démocratisation des études marqua de manière profonde l'Instruction publique genevoise, notamment par la création du Cycle d'orientation, de l'Ecole de culture générale, du Collège du soir, de l'Université du 3e âge et des cycles à option.

C'est lui qui introduit la mixité dans les classes. Il meurt le 25 septembre 1990. Dans l'hommage qu'il lui rend, le journaliste Michel Perrin écrit: «André Chavanne avait le contact humain facile et généreux, le geste ample, l'élocution précieuse et volubile, l'amitié chaleureuse. (…) On n'oubliera pas sa belle tête ronde, ses yeux pétillant de malice soulignés de poches extraordinaires…» («24 heures»).