Les JO de 1948

Les JO de 1948 à St-Moritz aux Grisons.

Avec des images du Ciné-Journal suisse, l'émission C'était hier en mars 1969 évoque les Jeux olympiques de St-Moritz. Le 30 janvier 1948, la cérémonie d'ouverture des JO ouverte par le président de la Confédération Nello Celio se déroule dans le cadre idyllique de la station grisonne.

Mais les conditions sont bien particulières pour ces premiers Jeux d'après-guerre. Organisés avec des moyens limités et des athlètes mal équipés, ces compétitions doivent cependant être le symbole de paix que le monde attend.

Quelque vingt ans après, interviewé par Jacques Rouiller,  Karl Molitor, le skieur suisse médaillé de bronze de la descente olympique, se souvient et compare...

En 1947, les 5e Jeux olympiques d'hiver se déroulent à St-Moritz dans les Grisons. Surnommés les "Jeux du Renouveau" car premiers JO après une interruption de 12 ans due à la seconde guerre mondiale, la compétition sportive a lieu en Suisse, un pays neutre. Le Japon et l'Allemagne, mis au ban des nations, n'y participent pas.

St-Moritz avait déjà accueilli les JO en 1928 et les infrastructures seront pour la plupart les mêmes que lors de la précédente manifestation sportive: cette période d'après-guerre est en effet caractérisée par des ressources financières et humaines limitées. Ce manque de moyens affecte également les délégations sportives dont le matériel est limité. Les spectateurs sont peu nombreux et avant l'essor de la télévision, la couverture de l'événement est assurée par les journaux et la radio.

Conçus comme le symbole de la paix attendue par le monde, ces JO lanceront  la station d'hiver de St-Moritz, qui sera désormais l'une des plus réputées des Alpes.

  • Journaliste: Jacques Rouiller