La contraception en Valais

Itw d'une femme gynécologue à Sierre en 1970

La contraception et le contrôle des naissances est au centre des préoccupations de la vie d'un couple. Mais cette question est restée longtemps tabou. En 1965, un premier centre de planning familial ouvre ses portes à Genève et permet aux couples de s'informer en toute confidentialité sur ces questions intimes.

En Valais, un centre de consultation conjugale voit le jour à Sion en 1969, sous la protection de l'évéché. A cette époque, la méthode de contraception la plus utilisée est la méthode naturelle dite des courbes de températures.  Irmi Rey, première gynécologue valaisanne, raconte avoir reçu en consultation des femmes de Salvan, munies de carnets où elles ont scrupuleusement noté leurs températures corporelles pendant des années. Cette méthode a l'avantage d'être acceptée par l'Eglise catholique. La pilule, elle, suscite encore de vifs débats.

  • Journaliste: Valérie Bierens de Haan