Protéger les chômeurs

Bureau du chômage en 1976.

A partir de 1974, la Suisse découvre une réalité qu'elle n'avait plus connue depuis longtemps: la récession économique et le chômage.

Cette émission Affaires publiques du 31 janvier 1976 fait un état des lieux de la situation des chômeurs en Suisse. Légalement, les travailleurs ne sont pas obligés de contracter d'assurance-chômage. Comme le pays a connu une longue période de plein emploi, seuls 20% des actifs sont assurés en 1974. Devant ce constat, les politiques réagissent et l'idée d'une assurance-chômage obligatoire fait rapidement son chemin.

L'assurance-chômage en Suisse

Jusqu'en 1976, la gestion du chômage repose sur une loi de 1951, basée sur un système de subventions, mais dont l'application par les cantons n'est pas contraignante. De fait, très peu de cantons ont décrété l'obligation de s'assurer contre le chômage. La situation suisse des années 70 est une exception en Europe, où la plupart des pays sont dotés d'une assurance-chômage obligatoire.

La récession qui touche notre pays à partir de 1974 provoque une prise de conscience rapide. En 1975 et 1976, 300'000 emplois disparaissent en Suisse. Le 13 juin 1976, les citoyens helvétiques approuvent en votation un nouvel article constitutionnel qui définit le cadre de la future assurance-chômage. Cette dernière cependant n'entrera pleinement en vigueur qu'en 1982.

  • Journaliste : Jacques Rouiller