Formule magique

Les 3 piliers de l'assurance sociale en Suisse

Cette émission Actualités du 29 novembre 1972 établit un panorama des assurances sociales en Suisse. Le thème est des plus touffus! L'approche proposée se veut à la fois didactique et ludique.

L'extrait choisi évoque les fameux trois piliers de l'assurance sociale en Suisse: l'AVS, la prévoyance professionnelle et l'épargne vieillesse individuelle. Avec des dessins et des croquis, les explications, vous le constaterez, deviennent limpides!

Hans-Peter Tschudi,  l'homme des trois piliers

Entré au Parti socialiste en 1939, Hans-Peter Tschudi est très tôt attentif aux enjeux de l'assurance sociale, notamment lors de son mandat au Conseil d'Etat de Bâle-ville, où il crée une loi pour venir en aide aux invalides.

En 1959, il est élu au Conseil Fédéral et reprend la direction du Département de l'Intérieur. Il milite pour des assurances sociales plus généreuses. A l'origine de plusieurs révisions de l'AVS, le conseiller fédéral souhaite adapter les rentes à l'évolution du coût de la vie. Il se bat également pour la création de prestations complémentaires, qu'il obtient en 1965.

Son projet majeur concerne la prévoyance professionnelle, qu'il veut rendre obligatoire, et qui aboutit au fameux principes des trois piliers: AVS, prévoyance professionnelle et épargne privée. 

Le 3 décembre 1972, le peuple suisse accepte à 75% des voix d'inscrire dans la Constitution cette nouvelle logique sociale, qui laisse cependant une part belle à la prévoyance privée.