La maison des souvenirs

La fondation Dranem-Maurice Chevallier, maison de retraite pour artistes, 1973.

En 1973, le réalisateur Jean-Louis Roy se rend à Ris-Orangis, aux portes de Paris. Là se trouve la Fondation Dranem-Maurice Chevalier, une maison de retraite réservée aux artistes de théâtre et de music-hall. Cet établissement a été créé en 1911, à l'initiative d'Armand Ménard, dit Dranem, un comique bien connu durant l'entre-deux-guerres. Ce dernier voulait éviter à ses confrères moins chanceux la fin de vie misérable qui était alors trop souvent leur lot.

Ils furent jongleurs, magiciens, acrobates, elles furent comédiennes, meneuses de revue, danseuses ou pianistes. Leur carrière débuta pour la plupart avant la première guerre mondiale. S'ils assurent avoir connu le succès sur les scènes de Paris ou de provinces, le nom de ces artistes n'est pas passé à la postérité. Dans son reportage intitulé La maison des souvenirs, Jean-Louis Roy nous offre une galerie de portraits baignés de nostalgie, tour à tour drôles, émouvants ou pathétiques.

  • Réalisateur : Jean-Louis Roy