Françoise Giroud

Elle revient sur ses années passées au gouvernement français.

Six mois avant cet entretien enregistré en août 1977, Françoise Giroud était encore secrétaire d'Etat à la culture, après avoir occupé le poste de secrétaire d'Etat à la Condition féminine. Avec le journaliste Jean-Pierre Moulin, elle évoque son expérience de femme en politique et envisage ses prochains écrits.

Françoise Giroud, née Lea France Gourdji le 21 septembre 1916, est une journaliste, écrivaine et femme politique française. Elle prend officiellement le nom de Giroud le 12 juillet 1964.

Active dans la Résistance, elle s'engagera plus tard contre la guerre en Algérie et en faveur de la cause des femmes. Avec Jean-Jacques Servan-Schreiber, elle fonde en 1953 le magazine L'Express, qu'elle dirige durant plus de vingt ans en tant que directrice de la rédaction, puis de la publication.

En 1974, sous le gouvernement de Valéry Giscard d'Estaing, elle devient secrétaire d'Etat à la Condition féminine, puis, de 1976 à 1977, secrétaire d'Etat à la culture. Deux ans plus tard, elle quitte la politique et publie plusieurs livres dont, La Comédie du pouvoir puis Le Bon plaisir.

En compagnie de divers intellectuels français, elle fonde en 1979, l'association Action contre la faim (ACF)
A partir de 1983, elle sera éditorialiste au magazine Le Nouvel Observateur, où elle écrira durant vingt ans. Elle produit également plusieurs émissions de télévision et publie essais, biographies et romans à succès.

Françoise Giroud meurt le 19 janvier 2003 à Paris.

  • Journaliste: Jean-Pierre Moulin