Réouverture incertaine

Jean-Marc Richard en 1980

Le 15 janvier 1982, les jeunes décident de fermer le Centre autonome pour lancer quelques rénovations. Ils désirent refaire la cuisine et les toilettes, créer une salle d’exposition, un local de répétition et construire des douches. Du côté des jeunes, les travaux ont pris du retard. Du côté de la municipalité, on hésite à permettre la réouverture du centre.

Dans ce court document d'archives, Jean-Marc Richard, qui poursuivra une carrière d'animateur de radio et de télévision, s'exprime en tant que porte-parole des jeunes lausannois.

  • Journaliste: Jacques Vallotton