Carte blanche à Verna (version non restaurée)

Méditation sur le pouvoir du temps sur le corps de la femme. [RTS]
  • Culture et Arts
  • Vidéo 31 min.

2 décembre 1977

Information

Hiver 1977. Anne-Marie Mieville, Alain Tanner, Loretta Verna et Francis Reusser réalisent chacun, à l'aide de films super 8 mm et de vidéo étroite, une oeuvre personnelle pour l'émission Ecoutez voir.

Le film de Loretta Verna est diffusé le 2 décembre 1977, sous le titre Evidemment la vie s'écoule. C'est le troisième volet de la série. La cinéaste «veut parler de ce qui me tourmente: le pouvoir de l'âge sur le corps de la femme». A travers le propos de deux hommes, l'un âgé, l'autre jeune, c'est la question cruciale du temps, du rapport au monde, du corps et de la mort qui est posée.