Madame Soleil

Les voyants peuvent-ils prévoir la fin de la guerre du Vietnam??
  • Religion et croyances
  • Vidéo 69 min.

7 janvier 1971

Information

Documentaliste à la TSR, Sylvie Porta a retenu ce Temps Présent diffusé en janvier 1971 sur l'astrologie. Quoi de mieux, en effet, pour commencer la nouvelle année.

"Après des siècles d'ostracisme, l'astrologie avec son cortège de prévisions, fait un retour en force. Présente comme jamais, elle influence nos vies, nos affaires, nos amours et touche toutes les classes sociales. Faut-il y voir la résurgence d'une pensée archaïque ou l'émergence d'une science nouvelle? Un progrès ou une arnaque?

En 1970, une équipe de reportage de la TSR rend visite à des astrologues, des voyants et des cartomanciennes en Suisse et en France voisine avec comme question unique «A quand la fin de la guerre au Vietnam?». Les réponses astropolitiques fournies par les uns et les autres nous laissent entrevoir un futur florissant pour les arts divinatoires. Aujourd'hui, la société ne croit plus aux forces arbitraires ni au Dieu qui tire les ficelles mais à l'avenir mesurable grâce aux paramètres nouveaux que les sciences modernes ont amenés. L'avenir est mesurable, explicable et rationalisable. C'est là le nouveau mythe!

Le second reportage nous permet de mesurer combien l'essor des nouveaux outils de communication ont facilité et accompagné la montée en puissance de l'astrologie de masse. Une galerie marchande des Champs-Elysées abrite un ordinateur géant, l'Astroflash, qui propose aux badauds une prédiction personnalisée et une analyse de leur personnalité cosmique. En 1970, une figure emblématique de la voyance radiophonique, Mme Soleil, de son vrai nom, Germaine Soleil, débute sur les ondes d'Europe 1. Le succès de l'émission est immédiat. Petite et corpulente, Germaine Soleil mélange astrologie, intuition et psychologie. Telle est sa recette du succès. Pionnière d'un nouveau genre, elle laisse derrière elle, une génération de voyants médiatiques.

Ce document a été diffusé à l'antenne sous le titre original : La superstition moderne