La saga de la Smart

La voiture voulue par Nicolas Hayek a quelque chose de Swatch.

En septembre 1995, le groupe MCC, issu de la collaboration entre Mercedes et SMH, pose la première pierre de l'usine Smart à Hambach en Lorraine. Deux ans plus tard, la production de la petite voiture, créée pour séduire, va bon train.

Nicolas Hayek, patron de la SMH, a réussi à force d'enthousiasme, de persuasion et de ténacité à faire construire son automobile.

Mais, réduite à la taille de la Smart, reste-t-il quelque chose de la Swatchmobile, le rêve révolutionnaire et écologique de Nicolas Hayek?

  • Journaliste: Alec Feuz