Les tueurs fous

Des gangsters terrorisent la Belgique au début des années 80.

En deux vagues, entre 1982 et 1985, la région francophone belge du Brabant-Wallon est la cible d'attaques à main armée d'une incroyable violence. Au total, 28 personnes dont des enfants périrent, la plupart lors d'attaques de supermarchés de la chaîne Delhaize.

Le même scénario se répète à chaque fois, un commando maîtrisant les tactiques de combat braque le supermarché pour un butin dérisoire (souvent quelques kilos de café) en faisant preuve d'une violence inouïe, tirant sur tout ce qui bouge et réussissant à échapper à la police.

S'il n'y a aujourd'hui encore aucune conclusion définitive sur cette sombre affaire, certains historiens et journalistes émettent l'hypothèse de l'implication d'un groupuscule néo-fasciste, le Westland New Post, dans ces attaques en vue d'une déstabilisation de l'Etat belge.

Ce même groupe était infiltré et avait des accointances avec certains membres de services officiels belges. On le suspecte également d'avoir été lié avec des éléments du réseau stay-behind belge chapeauté par l'Otan.

Ce reportage du journaliste français Paul Seban réalisé une année après les dernières attaques reste d'actualité, seules peu d'informations nouvelles sont apparues depuis.

Ce document a été diffusé à l'antenne sous le titre original : Les mystérieux tueurs fous

  • Réalisateur: Paul Seban