Des salutations très distinguées

George Bryan Brummell, maître des élégances.

En janvier 1968, la TSR lance Signé Brummell, une émission présentée comme un "manuel télévisé du savoir-vivre". Déclinées en 13 épisodes, ces leçons de bonnes manières sont dispensées par George Bryan Brummell, un personnage historique ayant vécu au début du XIXe siècle, et considéré comme l'inventeur du dandysme.

En maître incontesté de la courtoisie et du raffinement, Brummell, interprété par le comédien Pierre Ruegg, nous enseigne comment se comporter en toutes circonstances. Mais il a l'élégance de ne pas trop se prendre au sérieux et ses démonstrations sont l'occasion de saynètes pleines d'humour et d'ironie.

La formule fut un succès pour la TSR, qui avait beaucoup investi dans le projet (voir encadré). La série enthousiasma en dehors de nos frontières, puisque la quasi totalité des télévisions francophones de l'époque l'ont diffusée.

Pour ce premier épisode de la série, George Bryan Brummell nous présente un des rudiments de base du savoir-vivre: la salutation.

A propos de Signé Brummell

Les 13 émissions constituant la série ont été tournées dans plusieurs châteaux, dont ceux de Hauteville, de Vevey et de Chillon, et dans la cité médiévale haut-savoyarde d'Yvoire. Le Musée de Mont-Repos et le Musée du Vieux Lausanne ont également été utilisés comme décor. Signé Brummell a été écrit et scénarisé par Isabelle Villars et a mobilisé une cinquantaine de comédiens.

Dans un reportage publié en janvier 1968, l'hebdomadaire Radio TV Je vois Tout  évoque des coûts de production d'environ 1500 francs la minute. Un montant relativement élevé pour une production de l'époque.

  • Interprète: Pierre Ruegg
    Réalisateur: Raymond Barrat