Rouge Capucine

Capucine et Heinz Bennent dans Rouge Capucine du réalisateur Michel Soutter [RTS]
  • Média
  • Vidéo 58 min.

24 octobre 1984

Fiction

En 1981, Michel Soutter fait la connaissance de l’actrice Capucine. De son vrai nom Germaine Lefevbre, cette Française née en 1928 a connu un certain succès à Hollywood en jouant aux côtés de John Wayne et de Stewart Granger et en tenant un rôle dans la série de La panthère rose de Blake Edwards. Au début des années 60, l’actrice s’installe à Lausanne et tombe peu à peu dans l’oubli.

Touché par ce parcours, Michel Soutter lui exprime le désir d’en faire un film. Capucine accepte l’aventure. Ecrite en collaboration avec le scénariste Armand Deladoey, l’histoire de Capucine passe d’abord par le regard d’un de ses anciens amants, incarné par l’acteur Heinz Bennent. Si la nostalgie et le glamour y ont leur place, le film n’a rien d’une bluette hollywoodienne. La vie de l’actrice Capucine a fait rêver, celle de Germaine Lefevbre a été semée de douleurs et de désillusions. Sous la coupe d’une mère cruelle et abusive, l’actrice a été victime d’un viol à l’âge de 11 ans. Dans Rouge Capucine, Michel Soutter rend compte des différentes faces de ce destin.