L'énergie noire

L'énergie noire

Le bassin de Charleroi en Belgique, c'est le Pays Noir. Mais en 1965, le travail de la mine se meurt, la révolution industrielle s'essouffle. La découverte d'un combustible nouveau, le pétrole, moins cher à produire et l'importation du charbon américain bon marché menacent les charbonnages belges. Les houillères perdent de leur importance et les mines ferment,  laissant, paysage de deuil, installations, galeries et terrils abandonnés.

Pour l'émission Vivre au vingtième siècle, le réalisateur Pierre Barde et le journaliste Guy Ackermann enquêtent sur l'avenir du charbon face aux besoins énergétiques de l'Europe. Ils interrogent des experts, rendent compte du travail difficile, dangereux  et mal payé des mineurs. Ils donnent la parole à ces "gueules noires" qui, dans les corons, ont pour seul horizon les hauts fourneaux de l’usine de Charleroi et ne veulent pas de ce métier pour leurs enfants.

Les besoins croissants de la société en énergie face à la réalité des ouvriers, un reportage fouillé et d'une grande beauté formelle qui trouve sans peine des résonances au XXIe siècle.

Charleroi est une ville francophone de Belgique située en Wallonie dans la province de Hainaut, en bordure de la Sambre, une rivière franco-belge affluente de la Meuse.

La ville est au centre d'un vaste bassin houiller, mais l'arrivée du pétrole asphyxie les mines et l'extraction du charbon diminue durant les années 60 avant d'être totalement abandonnée.

  • Réalisateur: Pierre Barde
    Journaliste: Guy Ackermann