Photographe

Le métier de photographe en 1968.

Portés par le film Blow up, qui raconte l'histoire d'un photographe de mode en reportage photo, de nombreux jeunes veulent se lancer dans la photographie en Suisse romande en 1968. L'émission Vie et métier tente de calmer leurs ardeurs en montrant la réalité du métier, peu glamour et fait de travaux "un peu embêtants", comme le développement des clichés en laboratoire.

Trop d'apprentis, peu de débouchés, un travail long et pénible... désillusion garantie!

La profession va évoluer au gré des innovations technologiques, avec la disparition progressive des films argentiques et les possibilités offertes par le numérique. Le travail de reproduction, réalisé à l'époque par les photographes, est remplacé par les photocopieuses intégrées d'un scanner et d'une imprimante. La simplification et l'amélioration de la qualité des appareils met peu à peu leur utilisation à la portée de tous. On fait de moins en moins appel à un photographe professionnel.

Tant est si bien qu'en 2008 l'Office fédéral de la formation et de la technologie (OFFT) menace de supprimer le CFC de photographe, estimant qu'il s'agit d'une formation marginale sur le déclin, condamnée par l'émergence d'une nouvelle formation, le brevet fédéral de photo designer. Il sera malgré tout maintenu, soutenu par l'école professionnelle de Vevey et l'Union suisse des photographes professionnels (USPP).

  • Journaliste: Pierre-Henri Zoller
    Réalisateur: Alain Bloch